La garde d'animaux et le service à la personne

 

Ce service n’ouvre pas droit aux avantages fiscaux (pas de réduction d’impôts de 50%), sauf si le service de soins et promenades d’animaux de compagnie est réalisé pour des personnes dépendantes à leur domicile, c’est-à-dire atteintes de pathologies chroniques invalidantes ou d’affection empêchant d’accomplir les actes ordinaires de la vie quotidienne.

 

Si une entreprise de garde d'animaux vous promet la déduction fiscale elle est dans l'illégalité. Si cette même entreprise vous promet qu'elle a son numéro d'agrément encore faux. L'agrément n'est nécessaire que pour la garde de jeunes enfants et de personnes dépendantes.

 

Comment une entreprise de pet-sitting peut-elle apposer un macaron service a la personne alors qu'elle n'en a pas le droit vu que les services aux animaux hors personnes dépendantes sont exclus de la liste ?

Eh bien rien de plus simple, si vous ne faites pas de service aux jeunes enfants et aux personnes dépendantes ou fragiles, vous faites une simple déclaration sur le site du Service à la personne.

Eh oui voilà comment filouter l'administration, vous mettez ce que vous voulez, la plupart du temps "entretien de la maison" ou "gardiennage" et c'est dans la poche !

L'animal à un statut particulier, il n'est pas un bien meuble donc il ne peut pas rentrer dans la prestation de gardiennage !

 

Lien vers la législation chèque emploi service

 

 

 

 

 

©2015 Le Collectif Pet-Sitters Professionnels - Tous droits réservés. Toute reproduction et copie de texte est interdite sans l'autorisation manuscrite de l'auteur La Conciergerie des chats et du collectif.

 

Actuellement, nos professions sont en sursis car, comme beaucoup de métiers,

 

DEPUIS MARS TOUT NOTRE SECTEUR D’ACTIVITÉ EST A L’ARRÊT.

 

La garde d’animaux est une activité qui dépend pour l’essentiel du secteur du tourisme. Notre chiffre d’affaires se fait majoritairement sur la saison estivale, c’est pourquoi l’absence de départs en vacances cet été aura un IMPACT ÉNORME sur nos revenus de TOUTE L’ANNÉE 2020.

 

Au même titre que les professionnels du tourisme et pour assurer NOTRE SURVIE, nous demandons à être pris en considération et bénéficier du prolongement des aides de l’État en tant que professionnels particulièrement dépendants du secteur du tourisme.

 

A PARTIR DE LA FIN MAI, NOS PETITES ENTREPRISES NE SERONT PLUS INDEMNISÉES MAIS ENSEMBLE, NOUS POUVONS CHANGER LES CHOSES !

ALORS S’IL VOUS PLAÎT, AIDEZ-NOUS EN SIGNANT CETTE PÉTITION !